Institution Sainte-Claire

Un collège et un lycée au coeur de Lille

Assemblée générale de l'A.P.E.L.

apel

 

Veuillez touver ici la convocation à l'assemblée générale de l'A.P.E.L., qui aura lieu mardi 08 novembre 2016 à partir de 18h00 Au Collège, 8 rue des Augustins, à Lille.

 

Le cross 2016 de l'institution vu du ciel :-)

Cliquez ici pour visionner cette vidéo du cross...

Le téléchargement ne prendra que quelques secondes !

Repas médiéval du 31 mars 2017

repasmédieval

Marche du grand vent

Resized 20170525 165146

C'est la fête de l'Ascension: comme chaque année, les jeunes de Sainte-Claire (surtout ceux qui préparent leur confirmation) sont invités à y participer. Nos jeunes, avec d'autres groupes du Diocèse de Lille (ils viennent des établissements scolaires privés, des aumôneries scolaires, des aumôneries étudiantes, des groupes de prière, des paroisses, des mouvements...) se retrouvent pour marcher, chanter, prier leur vie sur les chemins de Flandres. Nos jeunes sont ravis de vivre ce rassemblement. Les images peuvent en témoigner ! et le soleil était au rendez-vous.
Le programme est tout simple: trois routes (14/18 ans, 18/25 ans, 25 ans et +), une messe de l'Ascension, un festival (musique, jeux, débats, films...) et un bal folk: une fête à ne pas manquer!
Nouvelles retrouvailles, amitiés, plaisanteries et une rencontre avec la nature étaient au rendez-vous ce jour là.

Plus de photos sur le site Facebook du Lycée ! cliquez ici

Concours National de la Résistance et de la Déportation 2017

Sans titre

Mercredi 28 juin, dans les salons  de la Préfecture, Mathilde VANDEVENNE et Léo RORIVE , tous deux élèves de 1ère S2, ont été primés pour le thème de la session 2016/2017 : « La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi ».

L’invitée d’honneur de cette cérémonie était Madame Lili LEIGNEL, déportée à Ravensbrück et Bergen-Belsen avec ses deux frères et sa mère.

« J’étais le numéro 25612, et il fallait le connaître par cœur, en français et surtout en allemand. A partir de ce moment-là, nous n’avions plus d’identité, nous n’étions plus personne ».

Madame LEIGNEL parcourt depuis plus de 30 ans les établissements scolaires avec un formidable message de tolérance : « La paix est indispensable, on ne construit rien avec la haine et la xénophobie ».

Deux jours plus tard, disparaissait  Madame Simone VEIL, qui outre ses fonctions nationales et européennes, était également la Présidente d’Honneur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

« Comme tous mes camarades, je considère comme un devoir d’expliquer inlassablement aux jeunes générations, aux opinions publiques et aux responsables politiques, comment sont morts six millions de femmes et d’hommes dont un million et demi d’enfants, simplement parce qu’ils étaient nés juifs », expliquait-elle en 2007.

Le travail d’Histoire ne s’achève pas, il porte en lui un devoir de vérité pour faire triompher l’humain sur la barbarie, quelle que soit l’époque, quel que soit le lieu. Il engage chacun et en particulier les jeunes, à une réflexion sur le présent et sur l’avenir.

Félicitations à Mathilde et à Léo.