Institution Sainte-Claire

Un collège et un lycée au coeur de Lille

Sortie au théâtre en 5ème!

traficsLes élèves de 5è sont allés au Théâtre de la Découverte à Lille le 21 janvier 2015 après-midi.

Ils étaient accompagnés de leurs professeurs de français,  Mme Lanoy et Mme Tan, et  de Mme Ghysel et Mme Jeanne.

Les élèves ont assisté au spectacle “Trafics”,  une production de la Compagnie Créac’h qui a proposé la mise en scène de quatre pièces de Georges Courteline, dont Monsieur Badin. Ces pièces peignent des personnages issus de la bourgeoisie du XIXème siècle avec leurs travers, leurs convenances parfois ridicules et absurdes. Le tout dans un registre comique.

Les élèves ont beaucoup ri même si certains ont parfois été “bousculés” par le jeu original des comédiens.

L'équipe de 4ème D

Une matinée particulière d’AP pour les Tales ce samedi 21 mars

entretien esc 1Samedi 21 mars, des élèves de Tale vont se prêter au jeu de l’entretien pour une formation post-Bac face à des jurys de parents volontaires.

Il ne s’agit en aucun cas de reprendre des cours délivrés par leurs professeurs, socle de connaissances, indispensable pour l’obtention du Baccalauréat.

Il s’agit seulement de les entraîner à un exercice pratique de prise de parole, de maîtrise de leur stress et de présentation stimulante de leurs profils respectifs dans le but d’intégrer un cursus post-Bac.

La confiance, l’optimisme et la réussite doivent les guider dans cette entreprise !

Par ailleurs des élèves de Tales ES se verront proposer, ce samedi 21 mars, des oraux blancs du 2nd groupe d’épreuves dans le cadre de la préparation au Baccalauréat 2015.

Les Tales L et S auront leur matinée d’épreuves orales du 2nd groupe le samedi 28 mars à partir de 8h30.

La présence est obligatoire pour les élèves convoqués.

​Rencontre info sexualité en 4ème

info sexualitéLundi 16 février une infirmière est venue au collège pour discuter d’éducation sexuelle avec les élèves de 4è.  Les filles et les garçons étaient séparés en deux groupes pour pouvoir parler librement.

Nous avons pu réfléchir à ce qu’est une relation entre un homme et une femme, nous avons appris beaucoup de choses.

Nous avons eu des informations sur les dangers liés à la sexualité : on peut attraper des maladies ( MST ,IST ) . Nous avons eu des conseils concernant la contraception, des renseignements sur les règles ou l’accouchement...

Nous savons maintenant qu’il existe des lieux d’écoute qui peuvent nous aider comme les plannings familiaux.

C’était vraiment très intéressant ! Tout le monde a pu s’exprimer.

L'équipe des 4ème D

1945 - 2015

IMG 6450Il y a 70 ans, l’année 1945 était la première année civile de la paix rétablie.

 La France soignait ses plaies. Le territoire dévasté par les combats de la Libération, offrait des visions de ruine, la question du ravitaillement était permanente et dans ce contexte qui ne prêtait guère à la joie, le retour des déportés laissait indifférente la majeure partie de la population.

L’Europe sortait d’une longue nuit, comme sonnée et on découvrait l’innommable.

C’est à cette dernière thématique que des élèves de 1ère et de Tale ont répondu ce vendredi 20 mars dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation dont le sujet était cette année : « La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l’univers concentrationnaire ».

Après avoir étudié pendant leurs séances d’AP les faits et les concepts abordés par le thème du concours 2015, les élèves ont eu le privilège de rencontrer Madame Odile LOUAGE, historienne et Présidente de la Délégation Nord de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. Cette conférence leur a permis de recadrer le sujet en approfondissant leurs connaissances sur les faits évoqués.

Si le temps fait son œuvre, ce concours citoyen rappelle que l’Histoire est une discipline incontournable pour se situer dans le présent et se projeter dans l’avenir.

Les fléaux que sont l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie n’ont pas disparu. Le travail de mémoire est aussi un devoir de vigilance pour les jeunes générations d’aujourd’hui. 

Niveau première - TPE

tpeLes élèves de première soutiendront leur TPE le jeudi 26 mars 2015, selon le planning affiché au lycée. Les élèves devront se munir d'une pièce d'identité et de leur convocation.

 

Temps fort en première

DSCN0753Jeudi 22 janvier, deux membres de l’Association des Alcooliques Anonymes  (www.alcooliques-anonymes.fr)   sont venus témoigner face à nos élèves de 1ères dans le cadre des temps forts organisés au sein de l’Institution Sainte Claire.

Isabelle et Michel, n’étaient pas là pour faire de la prévention ou pour de la moralisation, mais pour nous raconter avec force et sincérité leur «rencontre » avec  l’alcool, voire le cannabis.

Tous deux avaient à cœur, de nous faire partager leur expérience de l’alcool festif et désinhibant de l’adolescence, à l’alcool qui emprisonne.

Ils étaient là pour une prise de conscience : l’alcool peut  toucher directement, ou indirectement chacun de nous à n’importe quel niveau social, à n’importe quel âge. Une fois sous son emprise, il est dur de s’en sortir seul.

Pour retrouver leur liberté,  ils ont demandé de l’aide, dû se battre, reprendre confiance, se reconstruire.

Sans jugement et avec pudeur, ils ont répondu aux nombreuses et pertinentes questions de nos élèves, touchés par cet échange.

Merci encore à Isabelle et Michel, pour leur courage et leur gentillesse.

Mme Deschryver.

Temps Fort des secondes

DSCN0726Les secondes de l’Institution Sainte Claire ont reçu, dans le cadre de leur temps fort, l’Association Mère pour la Paix, le mardi 20 janvier.

Cette organisation humanitaire, qui a pour objectif d’apporter une aide matérielle et morale aux femmes et aux enfants victimes de conflits armés et de défendre leurs droits, était représentée par sa Présidente Mme Rousseau et par Mme Vrand du comité Nord de l’Association.

Elles ont pu nous faire part de leurs nombreuses actions menées dans des pays comme la Bosnie, l’Afghanistan et la République Démocratique du Congo.

L’organisation fait appel aux « mères du monde », pour soutenir leur cause, s’opposer à l’extermination des peuples et  au viol ethnique de masse et enfin promouvoir des programmes d’aide à la reconstruction (personnelle et matérielle) et à la réinsertion.

A travers leurs deux témoignages bouleversants et montage photo poignant, nos élèves émus, ont pu mesurer l’ampleur des traumatismes causés par les viols et les violences sexuelles perpétrées durant ces guerres.

Merci encore à mesdames Rousseau et Vrand ainsi qu’à leur Association pour leur dévouement et leur courage.

A.Deschryver

Devoir d’Histoire, Travail de Mémoire : il y a 70 ans, la libération d’Auschwitz.

Affiche CNRD 2014 2015Il y a 70 ans, le 27 janvier 1945, les soldats de l’Armée rouge entraient dans l’immense complexe concentrationnaire d’Auschwitz-Birkenau.

Cette date qui fait l’objet de la commémoration de ce mardi 27 janvier 2015, à laquelle près de 40 chefs d’Etat et de gouvernement participent, est également l’occasion d’un moment de réflexion pour nos élèves.

« L’oubli est le triomphe définitif de l’ennemi ».

Cette citation du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel, lui-même rescapé des camps de la mort, rappelle à chacun et à chacune l’impérieuse nécessité de transmettre en faisant un travail de Mémoire autant qu’un devoir d’Histoire pour tenter d’aborder la complexité de la Shoah.

Cette année, un groupe d’élèves de 1ère et de Tale, toutes séries confondues, travaille la question du Concours National de la résistance et de la Déportation 2015 : « La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l’univers concentrationnaire ».

Le 12 mai 1961, le ministre de l’éducation nationale Lucien Paye, ancien des Forces françaises libres, créait ce concours. Seize ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il souhaitait que les élèves comprennent mieux « le combat livré pour que les jeunes Français puissent vivre libres et fraternellement unis dans la patrie retrouvée ».

Certes l’Histoire continue de s’écrire avec les problématiques actuelles, mais elle rappelle également aux générations d’aujourd’hui, combien il convient de réfléchir à la dimension civique des événements passés pour projeter et construire l’avenir.

Ce concours, qui juxtapose Histoire et Mémoire, constitue un lien évident entre le passé et le présent. Puissent nos élèves devenir des passeurs autant que des sentinelles de l’Histoire.

Les épreuves écrites du concours auront lieu le 20 mars.

Niveau terminale - Sécurité routière

jcLe projet pédagogique du lycée Sainte Claire est particulièrement attentif à ce que les jeunes puissent réfléchir à leur parcours, à leur place dans la vie, à leur avenir.

Le « Temps fort », qui est un temps de réflexion dans le cadre de la Pastorale de notre établissement, propose cette année aux élèves de Tale une rencontre ayant pour thème la Prévention routière.

C'est la fin d'un cycle vertueux. Après douze années de baisse, le nombre de morts sur les routes en France devrait grimper d'environ 5% fin 2014,a confirmé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Cette projection se fonde sur les mauvais chiffres du mois dernier et le bilan provisoire de 2014 de l'Observatoire national interministériel de laSécurité routière.

Fin novembre, on dénombrait en effet 3103 victimes, soit 148 de plus qu'en 2013 à la même période. Cette année-là, 3268 personnes étaient décédées dans des accidents de la route, un chiffre exceptionnellement bas. Le nombre de blessés s'annonce également «plus important», a précisé le ministre. Cette hausse est pour l'instant estimée à 2,6 % par rapport aux onze premiers mois de 2013.

Nous souhaitons informer les jeunes sur les pratiques illicites au volant (alcool et  produits stupéfiants), qui mettent en péril leur propre sécurité et celle des autres. Par là-même, nous souhaitons qu’ils soient avisés des conséquences et qu’ils puissent assumer leurs actes en toute conscience.

Ce « Temps fort » ne se prétend pas moralisateur mais seulement informatif. La prévention est l’affaire de tous.

Il se déroulera donc le lundi 2 février 2015 de 14h à 16h pour les Terminales ES/L et le lundi 9 février 2015 de 14h à 16h pour les Terminales S.

Cette rencontre est obligatoire pour tous les jeunes de Terminale.