Institution Sainte-Claire

Un collège et un lycée au coeur de Lille

Lundi 10 décembre dernier, un temps fort riche et émouvant pour tous nos élèves de seconde…

Puis, en la présence d’une jeune personne SDF, Céline qui a eu le courage de venir témoigner face à nos élèves, ceux-ci ont pu poser toutes sortes de questions auxquelles Céline a répondu avec beaucoup de franchise et de sincérité. Un moment riche et émouvant…

En conclusion, Marie a proposé aux élèves de livrer leurs impressions sur ce temps fort. En voici quelques unes :

« Suite au temps fort, organisé hier de 13h à 15h, sur le programme par rues et par vies, en ce moment-là, mes impressions sur les SDF, ne sont plus les mêmes, maintenant qu’une jeune femme comme Céline est venue témoigner, elle a eu du courage pour venir devant presque 200 élèves. Moi qui suis très sensible à ces personnes, en rentrant chez moi, je n’ai pas pu garder en moi l’émotion et j’ai dû extérioriser, et mes larmes ont ainsi coulé le long de mes joues. Cela m’a ainsi fait comprendre que ces gens font partie de notre société mais beaucoup ne les acceptent pas. Heureusement, que des associations sont présentes pour les aider dans la vie, dans la rue. En ce qui me concerne, récemment, j’ai eu pitié en particulier pour un, il a un petit chat roux et il est toujours à côté du lycée, devant la banque CIC. Tous les jours, je lui dis bonjour et un jour, à l’arrivée des grands froids, je lui ai rapporté des barres de céréales pour déjeuner et une boite de chat pour son compagnon. Je suis heureuse d’avoir fait cette action et d’avoir aidé cet homme. Hier, de vivre pendant 40 min le cours de leur vie dans la rue, c’était extrêmement important et intéressant de vivre cet instant. Cela a permis de sensibiliser les jeunes à ce qu’est  la galère. Je remercie toutes les personnes qui ont  ainsi partagé ce moment avec nous. »

 

 

« Le temps fort qui s’est passé hier de 13h à 15h m’a énormément plu ! Le film réalisé m’a quand même ouvert les yeux sur la vie de chacun. Bien sûr, ce n’est pas de notre faute s’ils sont dans la rue, mais c’est si triste de voir ça dans notre monde… Ce témoignage de cette SDF a été très courageux. Il nous a permis de nous sensibiliser et de ne plus avoir honte de les regarder. Je me mets à leur place, ça doit être terrible … Mais d’un autre côté, je n’imaginais pas l’aide des associations qu’ils peuvent avoir. C’était un agréable moment ! Merci d’avoir organisé ça ! Et vous pouvez sans problème le refaire ! »

« Je pense que le temps fort m’a permis de prendre conscience que cette situation, présentée par le témoin peut se présenter à n’importe quelle personne et à tout âge. Elle n’est pas prévisible et aucun jugement sur la personne concernée n’est acceptable. Le film ainsi que le témoignage de Céline étaient supers ! »

« Pendant ce temps fort, j’ai pu comprendre qu’il ne fallait pas forcément donner du l’argent (même si c’est utile) aux SDF mais ils ont aussi besoin d’amitié comme on nous l’a fait comprendre. Et que toute personne peut réussir (il suffit d’un coup de pouce). »

« Ça m’a touché »

(Fait à 4) «  Le film nous a montré que les SDF étaient des personnes comme les autres, en apparence faibles mais au fond plus fortes que nous. Il n’y a pas que des SDF bourrés toute la journée, il y a aussi des SDF qui ont vécu des choses horribles, et qui ne demandent pas que des pièces mais aussi un bonjour ou un sourire. Même si ce film est court, il aborde la plupart des sujets possibles sur les SDF, et répond à une bonne partie des questions qu’on peut se poser. Le témoignage était fort, la fille sincère et on voyait son envie de s’en sortir et de pouvoir s’occuper de son enfant. On n’a pas pitié, mais on se met à sa place et on compatit. »

De façon générale, les témoignages de nos élèves sont révélateurs de leur humanité face à la souffrance de l’autre. Ce temps fort les a visiblement fait réagir et réfléchir.

M. Pollet (Responsable de la pastorale) et D. Sagot (Responsable du niveau seconde)